Réponses Quiz part. 2

Question 1 : Le point commun entre ces villes et Manom ?
Elles ont toutes été des adversaires lors des différentes campagnes européennes qu’a connues le club.

Question 2 : Le joueur le plus fort (classement individuel) de l’histoire du club est : Remo De Prophetis qui lors de son passage à Manom (saison 1991-92) était classé 12e joueur français.
Membre de l’équipe nationale belge, n°5 dans son pays, jouait également au club de Charleroi. Malheureusement il n’a pu jouer qu’une seule saison à Manom au cours de laquelle, l’équipe 1 avait atteint les 1/4 de finale de Nationale 1.
D’autres très bons joueurs ont joué à Manom :
Muhammed Mehmedovic (1993-94), n°1 bosniaque vivant en Belgique, n°18 joueur français.
Fabrice Eudes, Christophe Viney, Bruno Castellani, Bruno Frasca, Ludovic Remy … ou plus récemment Sule Olaleye, Julien Tusseau ou encore Joel Kox, sans parler de ceux qui ont été formé au club : Denis Probst, Sansalone Rocco, Sansalone François, Hervé Reiland, Christophe Baratelli, Rémi Hosy, …. tous ces joueurs ont fait partis du gratin national.

Question 3 : Alors combien de COUPES (épreuves) le club a t’il gagné ?
16 ! et oui 16 COUPES !
9 fois la Coupe de Lorraine (cette épreuve n’existe plus depuis quelques années).
6 fois l’épreuve nationale de la COUPE NATIONALE VÉTÉRANS. (je n’ai pas compté les coupes gagnées au niveau régional ou interrégional de cette compétition mais cela représente plus d’une dizaine fois où les manomois sont montés sur la plus haute marche du podium).
1 COUPE MIRABELLE.

Question 4 : Vous êtes nombreux à l’avoir reconnu, c’était bien Denis Probst.
Il découvre le tennis de table au club de Manom à la fin des années 70. Talentueux et travailleur, il gravit très vite les échelons pour jouer en équipe 1 en Nationale 4 à l’âge de 15 ans et devient le numéro 1 manomois en étant classé « 15 » lors de la saison 1982-83.
S’en suit plus de 15 ans au plus haut niveau national avec l’équipe 1, le gain de nombreux titres individuels régionaux et départementaux ainsi qu’une participation aux championnats de France senior. Aujourd’hui, Denis est l’un des pilliers de l’équipe 3 qui évolue en Élite Régionale et continue à performer chez les vétérans. D’ailleurs en 2020, après avoir décroché le titre régional, il s’était qualifié avec Rémi Hosy à l’épreuve nationale de la Coupe Nationale Vétérans (équipe de 2) où ils faisaient figure de favoris. (compétition annulée en raison de la crise sanitaire).

Question 5 : Qu’ont réussi les manomois entre 2013 et 2020 ?
Ils ont tout simplement remporté au minimum 1 titre individuel au Championnat de Lorraine (Grand Est depuis 2018).
2013 : Stéphane Lang en benjamin et Pascal Aloi en vétéran (V2)
2014 : Pascal Aloi en vétéran (V2)
2015 : Rémi Hosy en vétéran (V1)
2016 : Denis Probst en vétéran (V 2)
2017 : Pascal Aloi en vétéran (V2)
2018 : Angeline Hosy en vétéran (V 1) et Rémi Hosy en vétéran (V1)
2019 : Rémi Hosy en vétéran (V1)
2020 : Angeline Hosy en vétéran (V 1) et Rémi Hosy en vétéran (V2)

Question 6 :

Question 7 : Le meilleur niveau atteint par le club en championnat  ?
C’était lors de la saison 1993-94, l’équipe 1 évoluait en Nationale 1 soit la 2e division nationale. 1ère de son groupe à la fin de cette saison, l’équipe 1 s’inclinait en 1/2 finale des « play off » pour la montée en Super Division (1ère division) terminant donc à la 10ème place nationale. Déjà à l’époque, c’était un exploit pour un club d’une commune comme Manom.
Les manomois ont souvent joué dans cette 2e division. La première fois, c’était lors de la saison 1984-85 mais ils n’ont jamais réussi à atteindre la plus haute division nationale.
Aujourd’hui, il est pratiquement impossible aux manomois de rejouer ce niveau (1ère ou 2ème divisions nationale). En effet depuis de nombreuses années, le tennis de table, comme tous les sports, s’est professionnalisé.
Actuellement, les deux premières divisions nationales : la Pro A et le Pro B, sont constituées de 10 clubs professionnels qui doivent avoir au minimum 4 joueurs sous contrat.
Les divisions suivantes sont : la Nationale 1, devient de plus en plus une division semi-professionel, la Nationale 2, celle où évolue l’équipe 1, la Nationale 3 où joue notre équipe B et enfin la Pré nationale.
Puis il y a plusieurs divisions régionales (5) et départementales (3).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
1 + 17 =